-

 Flux RSS

AVS

Vous êtes ici

L'Auxiliaire de vie scolaire (AVS) est une personne attachée à l'enfant pour l'aider dans sa vie scolaire, qu'il s'agisse de la vie quotidienne (repas, toilette, déplacements) ou des activités scolaires (aide à l'utilisation de l'ordinateur, reprise individuelle des consignes collectives, secrétariat et prise de notes à la place de l'enfant, etc...). Cette personne qui reçoit une formation spécifique est attribuée à l'enfant (à temps partiel ou à temps plein) sur avis de la MDPH (Maison départementale de la personne handicapée) et assure des missions personnalisées selon les besoins de chaque enfant. Voir aussi AESH (Accompagnant d'Elève en Situation de Handicap.

Neuromusculaire (maladie) : témoignage d’un étudiant

Que représente cette maladie pour vous aujourd’hui ?

J’ai une amyotrophie spinale et une neuropathie axonale qui ont été diagnostiquées quand j’étais au collège. La santé peut aller très bien puis du jour au lendemain elle peut se détériorer très vite. Je suis dans une incertitude totale, ce qui me paralyse un peu dans mes décisions. Je ne vais pas me plaindre, j’ai une relative autonomie dans mes déplacements, je peux marcher, au pire avec une canne mais j’ai plus d’autonomie qu’une personne qui est réellement en fauteuil roulant.

Dyspraxie : témoignage d’un enseignant

Pouvez-vous nous décrire vos premiers instants d’enseignement avec des élèves dyspraxiques ?

J’ai dans un premier temps travaillé quatre ans dans des classes « ordinaires », aussi bien en maternelle qu’en élémentaire. J’ai certainement eu alors des élèves dyspraxiques, mais j’avais du mal à savoir s’ils l’étaient avant que je fasse la formation.

Dyspraxie : témoignage d’un élève de CE1

Il s’agit du témoignage d’un jeune enfant dyspraxique de 8 ans scolarisé en CE1 dans un Etablissement Régional d’enseignement adapté (Erea).

 

Pour toi, qu’est-ce que la dyspraxie et en quoi cela te gêne-t-il dans la vie de tous les jours ?

C’est un enfant qui ne sait pas écrire, qui ne sait pas lire, qui ne parle pas bien. Mais il y a des gens qui leur apprennent à parler, à écrire.

Elève en fauteuil

L'inscription de l'enfant

Voir la loi 2005-102 du 11 février 2005
Dans la grande majorité des cas, un enfant inscrit et accueilli dans un établissement scolaire et qui se déplace en fauteuil roulant doit bénéficier d'un Projet personnalisé de scolarisation (PPS).
Lors de l'accueil de l'enfant, deux cas de figure peuvent se présenter :

X fragile (Syndrome de l') : BEP

Présentation

Le syndrome de l'X-Fragile est la première cause de retard mental héréditaire. Ce syndrome se manifeste surtout chez les garçons par un retard mental en général modéré et par des troubles du comportement. Le syndrome de l'X fragile peut se manifester aussi chez les filles de façon plus discrète.

Pages